Changer de syndic

Pourquoi changer de syndic de copropriété ?

 

À l’échéance du mandat de son Syndic, le syndicat des copropriétaires doit prendre l’une des plus importantes décisions de la vie de la communauté. Il doit décider s’il va renouveler le contrat avec son administrateur de bien ou en trouver un autre et le changer. Plusieurs raisons peuvent motiver le changement du Syndic.

 

Les raisons valables pour comparer et changer de Syndicat

L’importance des missions qui incombent au Syndic oblige celui-ci à assurer ses fonctions de manière irréprochable. Mis à part la compétence et l’expérience, certaines qualités demeurent indispensables au Syndic. Ces qualités incluent le sens de l’écoute, la disponibilité et le conseil.

À défaut de ces qualités, le Syndic ne peut pas assurer le rôle de mandataire du syndicat des copropriétaires. Certaines circonstances obligent celui-ci à changer de Syndic : honoraires exorbitants, administration catastrophique des biens, prestations en deçà des promesses fournies lors de la conclusion du contrat, engagements non respectés… Car, l’objectif étant de garantir le bon fonctionnement de la communauté et la bonne gestion des biens communs.

Comparer les syndics

 

Ce qu’il faut faire pour réussir le changement du Syndic

 

Pour réussir le changement du syndic, le respect de quelques démarches s’impose.

Le changement du syndic peut générer un impact non négligeable dans la vie du syndicat des copropriétaires. Il n’est pas seulement question d’un contrat qui arrive à son terme. La préparation au changement varie en fonction de son motif qu’il s’agisse de la démission de l’administrateur de biens, de sa révocation ou de l’échéance du contrat. Quelle que soit la raison qui pousse le syndicat des copropriétaires à changer son Syndic, l’information de tous les membres composant la communauté s’impose. La convocation des membres pour une assemblée générale demeure indispensable.

Les membres de la communauté des copropriétaires se réunissent en assemblée générale pour procéder au vote de leur nouvel administrateur de biens. Dès l’ouverture de la séance, l’assemblée nomme un secrétaire provisoire qui assurera cette fonction jusqu’à ce qu’elle ait désigné le nouveau Syndic. Pour occuper le poste de Syndic, il faut obtenir la majorité des voix des électeurs.

Le nouvel administrateur de biens entre en fonction dès que l’assemblée valide le vote. L’ancien syndic se charge de l’accueil de son successeur. Celui-ci dispose d’un délai d’un mois pour assurer la bonne continuité du syndicat des copropriétaires.

 

Formulaire de changement de syndic

Faites vous contacter par les syndics de copropriété de votre région




The simplest way to manage projects out there